Jean-Luc PalièsJean Luc Paliès est metteur en scène, comédien, auteur compositeur et scénographe.

Il est également directeur artistique de la Compagnie Influenscènes (Compagnie conventionnée par le Ministère de la Culture et le Conseil Régional Ile de France), Vice-Président du SNMS (Syndicat National des Metteurs en scène), Membre Sociétaire de la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques), Membre du Bureau de l'IITM France (Institut International de la Mediterranée), Membre du Groupe INSISTANCE (Art et psychanalyse).

Après une formation partagée entre la Sorbonne/Censier/Paris III (Dort, Ryngaert, Banu, Bezace, Lasalle, Demarcy, Herlic…) et le Conservattoire National Supérieur d’Art Dramatique ( CNSAD) dirigé par Jacques Rosner, avec Bluwal, Vitez, Roussillon et surtout Debauche), il commence sa carrière de comédien au TGP de Saint Denis (dirigé par René Gonzalès) dans la mise en scène de Jacques Lasalle des Fausses Confidences puis immédiatement après, dans celle de Daniel  Mesguisch de Tête d’Or de Claudel… puis au Théâtre du Miroir ( avec Mesguisch) pour 3 pièces ( dont le Roi Lear /Avignon1981) et un Opéra de Ligeti, Le Grand Macabre , puis à la Rose des Vents CAC de Villeneuve d’Ascq/Nord ( direction, P.E Heymann/ ) pour 6 créations en 2 saisons dont Macbeth adapté par Daniel.Lemahieu, Monsieur de Pourceaugnac (dans le rôle titre), En Attendant Godot (Estragon).

En 1985 il crée la Compagnie Influenscènes avec Louise Doutreligne à Limoges. Il réalise plus de 7 spectacles en 4 ans ( Teresada, Petites Pièces Intérieures ; Croq d Amour à Domicile…). En 1988 aborde l’Opéra et le musical avec l’Ensemble Baroque de Limoges (Succès des Amants Magnifiques au Théâtre de l’Athénée, de Didon et Enée à Sylvanès).

En 1990 il est associé de la Coupole Scène Nationale de Sénart  qui co produit notamment Don Juan d’Origine (également avec le CDN la Métaphore de Lille , le Festival d’Almagro et de Madrid, puis le Café de la Danse)… Ce Spectacle très reconnu tournera pendant plus de 8 ans…Parallèlement : Belle et Folle aventure de l’opéra  « Les Contes d’Hoffmann »  à la Salle Gaveau en 1991.

A partir de 1994 il est Metteur en Scène Associé au Moulin du Roc/ Scène Nationale de Niort qui co-produit la suite des « Séductions Espagnoles» de Louise Doutreligne : Carmen, Faust, La Casa de Bernarda Alba reprise au TEP et aussi une petite forme opéra ; « Pérchole-Album »… Pendant cette même période la Compagnie Influenscènes est associée en Seine et Marne au Théâtre Luxembourg de Meaux, puis au Château de Champs. Développe aussi un travail sur l’EPISTOLAIRE au Théâtre avec notamment le Centre des Bords de Marne au Perreux , le Festival de Grignan…

Depuis 2000, retour aux premiers objectifs  : se consacrer aux écritures et aux formes contemporaines ( plastiques, vidéo, musicales…) attachement dès le départ à l’ aventure du Rond Point et montage de plusieurs spectacles musicaux à Paris et à Avignon ( Graine d’Opéra, le Pantin de Goya, Lyric Ibéric, Flamenco Vida de passion, Bandolero…) et création de la Parenthèse lieu dédié aux musiques du théâtre à Avignon.

Artiste Associé aux Centres Culturels de Fontenay sous Bois, et au théâtre du Rond Point pour les « Mardis Midis »… invention des Versions Pupitre (mise en Espace, Voix et musique de plus de 30 textes d’auteurs vivants) une sorte de révélation de la « composition » des langages et des mémoires de l’écriture contemporaine en cherchant « l’architecture » simple d’un dispositif intégrant et surrélévant l’adresse des acteurs. Mises en scène  « influencée musique » pour Vienne 1913 de Alain Didier Weill, Sublim’Intérim de Louise Doutreligne, Le Mot Progrès de Matei Visniec …et complètement « musicale » pour Ca travaille encore de Louise Doutreligne et Opéra Cabaret.

Participe également aux activités de l’Institut International du Théâtre de la Méditerranée (IITM) pour Firmado Pombo inspiré de « Moi, Franco » de Montalbán (clôture le Festival Madrid-Sur et Théâtre du Lierre) et FueraForaDehors  pour Evora Lisbonne  Seville et Madrid.

Jean Luc Paliès est en quelque sorte un "passeur d'oeuvres" qui met en avant la transmission et les "mémoires" conjuguées au présent. Il fait partie des fondateurs du Théâtre d'Appartement en France. Il est l'inventeur de Scènes de Ménage à Domicile. Mais il est également l'inventeur d'autres concepts culturels comme les Cinédit à Cannes (entre 1997 et 1999), Vidéo-théâtre, La Lettre au Théâtre, Improvenance, et le dernier en date : Modulor - C'est la faute à Corbusier un cycle de rencontres spectacles interactives sur le thème "comment vivre et habiter ensemble aujourd'hui?" coréalisation avec Fontenay-en-Scènes.


Mentions légales