TIMIDES de Jean-Luc Paliès

Timides Timides Timides Timides Timides Timides Timides PTimides Timides Timides
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb
Photo Thumb

Adaptation et mise en scène : Jean-Luc Paliès

D'après "Les deux timides" et "La grammaire' d'Eugène Labiche

Création 1976

 

Mise en scène : Jean-Luc Paliès

Avec : Catherine Goffinet, Henri Lameyre, J.L. Paliès, Isabel Lagelée, Alain Guilio

 

Vaudeville en un acte

Verve de Labiche qui pourfend le bourgeois d'un rire bienveillant. Intrigue. Le mariage. Rupture de la fable et personnages représentatifs d'un monde décadent.

Quelque part en nous tous s'étend une parcelle, zone dangereuse, de refus de l'autre. Clairière sans soleil. Vide. Vide. Timidité…

Une bonne. Sa mémoire. Drôle. Elle se souvient sans juger elle montre sans critiquer. Labiche. Des personnages. Timides. Monolithiques.

Le plein de vide engendre les masques.

Une mégalomanie. Soif du pouvoir.

Un laisser-faire. Laisser dire. Rencontre des caractères. Moteur : l'argent, l'égoïsme, la vanité.

La mise en images et sons utilise plusieurs moyens et styles d'expression théâtrale. Burlesque, tragique, vocal…

Comment cataloguer la mémoire dans un genre théâtral ? Mémoire ouverte du rire critique.

 

 

Théâtre de la Lucarne

1977 Le Royal - Joinville

 

 

 

Une intéressante version et une excellente distribution.

Du comique, des gags burlesques, beaucoup de drôlerie cadencés par le mécanisme des personnages. Jean-Luc Paliès a tenu là un vrai pari : mettre le théâtre de Labiche au diapason de l'actualité. Il y réussit fort bien, par sa mise en scène très précise.

Il faut avoir vu ce spectacle de qualité, devant lequel l'émotion ne peut être indifférente.

Danièle Ronchaud - Le réveil du Val de Marne

 


Mentions légales