Vienne 1913

De Alain Didier-Weill
Mise en scène : Jean-Luc Paliès

Avec

Miguel-Ange Sarmiento
Philippe Beheydt
Jean-Luc Paliès
Bagheera Poulin
Alain Guillo ou Jean-Pierre Hutinet
Katia Dimitrova ou Claudine Fiévet
Stéphanie Boré

Mezzo-sopranos en alternance – Magali Paliès / Estelle Boin
Séverine Etienne Maquaire / Geneviève Bottau
Musique sur verre – Jean-Claude Chapuis

Mise en scène, scénographie
Jean-Luc Paliès
Assistant à la mise en scène
Alain Guillo
Régie générale
Alain Clément
Lumières
Jean-François Saliéri
Création plastique / lustre
Odile O
Costumes
Emmanuelle Ballon / Sylvie Berthou

Un concert élégant pour mieux entendre les fausses notes de l’Histoire

Le pitch

Un jeune homme pauvre, loqueteux, qui survit misérablement dans un asile, étudie le dessin à l’école des Beaux-Arts de Vienne. Il n’a qu’un chien errant comme seul compagnon, à l’égal des jeunes clochards que nous croisons aujourd’hui dans les rues parisiennes. Ce garçon, qui vient de fêter ses vingt ans, rencontre un jeune homme, brillant, beau, héritier de la  célèbre aristocratie viennoise qui s’étourdit de valses et de luxe. Mais voilà, ce jeune homme nanti a un dilemme qui le ronge… il est antisémite. Le psychanalyste Jung trouve alors très intéressant de l’envoyer consulter son maître, Freud : certainement un vieux compte à régler à propos d’une certaine idée de l’inconscient. Ces deux jeunes gens vont ainsi se confronter, parallèlement et ensemble, à tous les aspects de la société viennoise et se forger quelques idéaux définitifs. Le jeune homme pauvre s’appelle Adolf… Adolf Hitler et nous pensons d’un bout à l’autre de la pièce à la suite de l’histoire…

Quelques critiques

Le récit est servi par une mise en scène étonnante avec un orchestre d’acteurs, deux chanteuses lyriques et un musicien jouant sur des verres de cristal, se métamorphosant en chacun des personnages de l’histoire. Et l’on découvre comment Adolf va sombrer peu à peu dans la paranoïa. Un magnifique spectacle riche d’une interprétation magistrale, notamment le rôle ardu d’Hitler à 20 ans incarné par Miguel-Ange Sarmiento. Troublant…
Olivia Peresson – Le Parisien

Mise en scène intelligente, un ensemble esthétique et sobre, une grande intensité, des rôles principaux extrêmement crédibles.
Lise de Rocquigny – Pariscope

La mise en scène fait de la troupe un orchestre stylisé, une partition d’originalité et de richesse, une évocation de l’esprit de Vienne …
Marie-Noëlle Tranchant – Le Figaro

Regards croisés dans Vienne 1913 : beaux, troublants, émouvants… comme les vifs acteurs vus et l’intelligence des mots entendus.
Libération

Une atmosphère troublante, où la fiction théâtrale a rejoint une certaine réalité historique. Perdu dans un monde chaotique, Adolf, interprété par Miguel-Ange Sarmiento, essaie d’écouter et de regarder ce qui se passe autour de lui. Si le spectateur reste sur le ressenti d’une grande sobriété, c’est que la mise en scène ciselée de Jean-Luc Paliès ne s’est à aucun moment mise entre le texte et les comédiens. Au contraire, elle a porté l’écriture au même titre que la musique a soutenu les paroles des acteurs.
Julie Ho Hoa – Dernières Nouvelles d’Alsace

Vienne 1913 a été créé avec le soutien de :

  • La DRAC Île-de-France
  • Le Ministère de la Culture et de la Communication
  • La région Île-de-France
  • Le Conseil Général du Val-de-Marne
  • La Ville de Paris
  • La SPEDIDAM
  • L’ADAMI
  • Beaumarchais SACD.

Mécène : Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Coproduction : Fontenay-en-Scènes / Fontenay-sous-Bois.
Coréalisation : Espace Rachi, Théâtre des Halles, Théâtre de Saint-Maur, Théâtre du Lierre.

Calendrier de tournée

  • En 2008

Samedi 24 mai – Festival de Coye la Forêt (60)


Vendredi 10 octobre – Asso, Travail et Culture, Roussillo (38)

Mardi 14 octobre – Théâtre de la Madeleine, Troyes (10)

Mardi 21 et Mercredi 22 octobre – Relais culturel d’Haguenau (67)

Samedi 25 octobre – Le point d’eau, Ostawald (67)


Vendredi 7 novembre –  Saint Denis (Ile de la Réunion)

Vendredi 21 novembre – Centre culturel de Sallanches (74)

Mercredi 26 au vendredi 28 novembre – Centre culturel de Mouscron (Belgique)

Samedi 29 novembre – Théâtre des Bergeries, Noisy-le-Sec (93)


Mardi 2 décembre – Centre cult. Jacques Prévert, Villeparisis (77)

  • En 2009

Samedi 10 janvier – Théâtre de Chelles (77)

Vendredi 16 janvier – Théâtre du Garde-Chasse, Les Lilas (93)

Vendredi 17 janvier – Théâtre de Villepreux (78)

Mardi 20 janvier – ATP de Roanne (42)

Jeudi 22 janvier – Le Sémaphore, Cébazat (63)

Vendredi 23 janvier – Espace Chambon, Cusset (03)

Mardi 27 janvier – MJC de Rodez (12)

Jeudi 29 janvier – Théâtre des Trois Ponts, Castelnaudary (11)


Mardi 3 février – Espace Jéliote, Oloron Sainte Marie (64)

Vendredi 6 février – ATP de Dax (40)

Mardi 10 février – Théâtre de Nérac (47)

Jeudi 12 février – Centre culturel des Carmes, Langon (33)

Mardi 24 février – Théâtre Quartier Libre, Ancenis (44)

Vendredi 27 février – Centre culture, Landeneau (29)


Mardi 3 mars – Théâtre des Cappucins (Luxembourg)

Vendredi 6 mars – ATP de Lunel (34)

Mardi 10 mars – L’Avant-Seine, Colombes (92)

Vendredi 13 mars – Théâtre d’Ermont (95) dans le cadre du Festival Théâtral du Val de l’Oise

Mardi 24 mars – L’Allan, Scène nationale de Montbéliard (25)

Jeudi 26 mars – ATP des Vosges, Épinal (88)

Samedi 28 mars – Espace Molière, Luxeuil-les-Bains (70)


Jeudi 2 avril – Le Chevalet, Noyon (60)

Vendredi 3 avril –  Théâtre Clin d’oeil, Saint-Jean-de-Braye (45)

Samedi 4 avril – Théâtre Victor Hugo, Bagneux (92)

Quelques photos